Le Samsung Galaxy S9+ avec Snapdragon 845 croisé sur un benchmark ?

La version Snapdragon 845 du Galaxy S9+ aurait été croisée dans les bases de données de Geekbench, avec un score à la clé et quelques données techniques. Une première démonstration des capacités techniques du nouveau chipset de Qualcomm.
Nous n’avons pas encore eu l’occasion de tester le Snapdragon 845 autrement qu’en prenant en main la plate-forme de développement présente lors du Snapdragon Technology Summit qui a eu lieu début décembre aux États-Unis. Une plate-forme technique, c’est bien. Mais elle est optimisée, fignolée et customisée. Elle sert à donner l’exemple aux constructeurs de ce qui doit être fait en matière de conception de smartphone et d’intégration d’Android. Et elle ne reflète évidemment pas la réalité.

Entre l’idéal et la réalité

Car, en réalité, le constructeur a ses propres objectifs, ses propres contrats avec ses propres fournisseurs de composants, ses propres idées en matière de design et ses lubies en matière d’interface utilisateur. Rares sont finalement ceux qui respectent à la lettre les recommandations de Qualcomm. Et ceux de Google par la même occasion (sinon les surcouches et les problèmes qu’elles génèrent n’existeraient pas). Pour savoir quelles sont les caractéristiques techniques du Snapdragon 845, au-delà du discours marketing de Steve Mollenkopf et de ses équipes, il faut donc attendre la sortie du premier smartphone équipé.
Il ne fait pratiquement aucun doute que le Galaxy S9 et le Galaxy S9+ seront deux des premiers, sinon les premiers, à arriver sur les étals des boutiques et des opérateurs. Leur officialisation est prévue en février, selon les propos tenus par quelques indiscrets personnages, et la commercialisation en mars. Le temps restant entre aujourd’hui et la conférence de Samsung n’est donc que de 10 semaines tout au plus (d’ici le Mobile World Congress). Il est donc logique que des exemplaires de test soient déjà entre les mains des équipes de développement.

De bons scores

Et c’est ce que suggère l’apparition dans les bases de données de Geekbench d’un mobile appelé Samsung SM-G965U1. Un numéro de série qui devrait correspondre à la version désimlockée et américaine du Galaxy S9+. En passant par Geekbench, le smartphone a laissé quelques indices sur sa configuration, mais aussi sur ses performances techniques. Le mobile est équipé d’Android 8.0 Oreo, d’un Snapdragon 845 (version américaine oblige) et de 6 Go de mémoire vive (même si, ici, seuls 4,5 Go sont détectés). Il serait malvenu que le Galaxy S9+ soit pourvu de moins de RAM que le Galaxy Note 8 ou le Galaxy A8+ (2018)…
Le mobile obtient les scores suivants : 2422 points en single-core et 8351 points en multi-core. Ce sont de très bons scores pour un Snapdragon. Ils sont en moyenne 30 % plus élevés que ceux du Snapdragon 835. La différence est donc significative. Certains observateurs notent cependant que ces scores sont en dessous de ceux de l’A11 Bionic d’Apple qui équipe les trois derniers modèles de la firme de Cupertino. Mais la puissance est visiblement bien là. Reste à savoir à quoi elle servira…

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Top